14 - BAYEUX
Cathédrale Notre-Dame de Bayeux

La cathédrale Notre-Dame de Bayeux est l'un des chefs-d’œuvre de l'architecture romane et gothique normande. Située à l'emplacement présumé du forum de la cité gallo-romaine d'Augustodurum et remplaçant un édifice d'époque mérovingienne, l'actuelle cathédrale a été consacrée le 14 juillet 1077 et fait partie intégrante d'un ensemble épiscopal remarquablement préservé. C'est pour elle que fut réalisée la célèbre Tapisserie de Bayeux.

Les éléments romans primitifs du XIe siècle encore visibles de nos jours sont formés de la crypte (1050-1060)et des tours du massif occidental (vers 1070-1090). La crypte est constituée de trois vaisseaux voûtés d'arêtes retombant sur des chapiteaux principalement ornés de feuilles d'acchantes. Sont également conservés dans la crypte deux chapiteaux du XIe siècle provenant de la croisée du transept et mis au jour à l'occasion des travaux de restauration de la tour centrale. Ils font partie des plus remarquables chapiteaux historiés normand d'époque ducale (1060-1070). Les autres éléments décoratifs notamment les fresques datent du XVe siècle. Le massif occidental originel est désormais sous-jacent aux adjonctions d'époque gothique. C'est au rez-de-chaussée des tours que l'on perçoit le mieux les particularités de l'architecture romane normande primitive. Il convient ici de noter les différences entre le voûtement du rez-de-chaussée de la tour sud formé d'un classique berceau renforcé d'un arc doubleau et celui de la tour nord presque hémisphérique et renforcé de deux arcs doubleaux se croisant perpendiculairement.

Dès le début du XIIe siècle, à la suite de l'incendie de l'édifice en 1105 sont entrepris d'importants travaux qui toucheront progressivement toutes les parties de l'édifice et qui se prolongeront jusqu'à la fin du XVe siècle par le couronnement de la tour centrale. Le chantier débute vers 1120-1130 par la reprise des parties basses de la nef typiques du roman normand. Appartiennent ce cycle le décor des grandes arcades en plein cintre constitué de motifs géométriques agrémentés de masques fantastiques. Au-dessus, la paroi murale est composée d'un vaste tapis de motifs géométriques avec, dans les écoinçons un ensemble de bas-reliefs historiés qui trouvent d'évidents parallèles dans les motifs des scriptoria contemporains du sud de l'Angleterre.

Le chantier gothique débute par les bas-côtés de la nef vers 1180 dans un style directement emprunté à l'Île de France. Les murs extérieurs sont éliminés un siècle plus tard pour l'édification progressive des chapelles latérales (vers 1280-1350). Le chœur gothique réédifié vers 1230 est remarquable pour ses éléments typiquement normands : arcs brisés très aigus, profusion des colonnes et colonnettes, richesse du décor constitué de médaillons, rosaces ou quadrilobes ajourés dans les écoinçons, un vaste triforium remplaçant les tribunes au détriment des fenêtres hautes. Vers 1245-1255 on assiste à la reprise des parties hautes de la nef, dans un parti-pris différent avec suppression du triforium au bénéfice de vastes baies. Enfin, vers 1260 et 1280 est entreprise la recomposition du transept.

Parmi les éléments gothiques remarquables de la cathédrale de Bayeux figurent également la Salle du chapitre avec son labyrinthe pavé et la Salle du Trésor qui conserve un mobilier remarquable (coffret d'ivoire du XIe siècle, chasuble dite de Saint Regnobert du XIIe s., armoire reliquaire du XIIIe s., siège épiscopal du XIVe s.) dont l'accès est possible sous certaines conditions.

Le chantier gothique ne se limite pas aux espaces intérieurs de la cathédrale comme le prouve son aspect extérieur notamment sa façade occidentale, le portail du transept sud dit "du doyen" et naturellement sa tour centrale. Jouxtant l'édifice sur son flanc nord, se déploie un espace dévolu au clergé de la cathédrale, au centre duquel s'élève la bibliothèque du chapitre, édifice du milieu du XVe siècle qui rassemble encore de nos jour nombre d'ouvrages précieux dans un étonnant aménagement néogothique datant d'époque restauration.

Pendant les guerres de religion, la cathédrale fut pillée par des huguenots en 1562-1563 menés par le petit noble François de Bricqueville.

La ville de Bayeux conserve un centre historique ancien dont la structure reste médiévale. Totalement épargnée par les bombardements alliés de 1944, elle affiche un patrimoine architectural exceptionnel. Solennellement dédicacée le 14 juillet 1077, en présence de Guillaume duc de Normandie et roi d’Angleterre, la cathédrale a fait ensuite l’objet de nombreux agrandissements et embellissements du XIIIème au XVème siècle.

14400
BAYEUX

20005
2006 MDP
2007
2009 EVM
2010 EVM
2011 EVM
2012
 
 
 
 
 
 
 

Cathédrale Notre-Dame / Bayeux

Epuisée

14400
BAYEUX

2014
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Cathédrale Notre-Dame / Bayeux / 70e anniversaire

Epuisée

14400
BAYEUX

2015
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

70e anniversairde la libération des camps de concentratione

Epuisée

14400
BAYEUX

2016
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Cathédrale Notre-Dame de Bayeux / 1066 - 2016

Epuisée

14400
BAYEUX

2017
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

940e anniversaire de la Dédicace / 14 juillet 1077

Epuisée

14400
BAYEUX

2018
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

170e anniversaire de la restauration de la tour centrale

En vente

   
       

 

 

Renseignements d'ordre général

Paroisse du Bessin
4, rue du Général de Dais - BP 10126
14401 BAYEUX cedex

Site internet : cathedraledebayeux.voila.net

Email : Non disponible

Ouverture du site
Informations disponibles sur le site internet

Comment s'y rendre

VPC de la (des) médaille(s) au statut en vente

OUI

Chèque à l'ordre de "Paroisse Notre-Dame du Bessin"